Capucine Girard

Je suis née le 24 Janvier 1988 à Suresnes en région parisienne. J'ai habité seize années sur l'île Saint-Germain à Issy-les-moulineaux avant de rejoindre, avec ma famille, la ville d'Angers où j'ai pu obtenir (laborieusement) un bac littéraire et une licence en information-communication.

En septembre 2011, la ville de Bordeaux m'appelle, c'est la rentrée, je re-pars pour deux années de master en "Création production image". Je fais la connaissance, à ce moment là, d'un ami qui deviendra un acolyte ; nous travaillons ensemble et expérimentons ce qu'il appelle : la "Complétence" (néologisme issu de « complémentarité » n.f.: caractère de ce qui est complémentaire et « compétence » n.f.: capacité dans une matière donnée). 

J'effectue mon parcours scolaire et universitaire sur un fil, comme on dit !

En 2013, de retour à Angers, je rencontre la communauté malienne de ma ville avec laquelle je passe de plus en plus de temps. Je suis livreuse de pizzas, crêpière et je m'entraine à réaliser quelques vidéos pour des amis artistes.

Au contact de la diaspora malienne d'Angers, mes questionnements et mon engagement sur les problématiques de l'excision deviendront de plus en plus présents. Je demande alors à un ami malien de partir rencontrer sa famille à Bamako, la famille Tamega (famille de forgeron).

Je pars donc pour la première fois en Afrique en Janvier 2014. Ma rencontre avec l'âme malienne changera définitivement mon rapport au monde, à l'autre et à moi-même. En m'offrant de nouvelles manières de vivre ce monde, je trouve enfin la possibilité de laisser à l'Autre la place qu'il devait avoir dans ma vie.

En Janvier 2015, je re-pars alors à Bamako pour tenter de capter, dans l'instant, ma rencontre avec le Mali, ses âmes, ses traditions et ses modes de vie. Chaque jour, je rends visite à la famille Tamega et ceux qui feront le film. Lors de ce voyage je suis accueillie par la Famille Keita.

Je repars une troisième fois en 2016, avec ma mère.

Janvier 2017 sera le voyage qui me permettra de finaliser le montage de notre histoire. Nous publions "Musow, dialogue de femmes"  en entier, sans doute encore inachevé, en libre accès sur internet (sur la plateforme YouTube)  le 21 mai 2017.

 

site web: https://www.youtube.com/watch?v=piMba1vVw9I

Les vidéos de Capucine Girard